Blog.

je m'abonne 💕

28ème Janvier 2020

Fils de Loughlin - Interview Spotlight

Nos interviews Spotlight présentent des artistes triés sur le volet par notre directrice artistique allemande, Christina Otto Sauer. Concernant les origines musicales, les intérêts, les projets futurs et les inspirations, nous espérons que vous apprécierez la lecture des réponses de nos artistes autant que nous. Tout d'abord - Fils de Loughlin!

  • Parlez-nous un peu de vous et de votre carrière d'artiste jusqu'à présent.

Je m'appelle Padraig McLoughlin, mais je suis fils de Loughlin - en partie parce que personne ne peut prononcer correctement mon nom en dehors de l'Irlande. C'est «Lock-lin», juste pour mémoire 😉 J'avais joué sous mon propre nom pendant de nombreuses années avant d'adopter le surnom, et j'ai sorti un EP 5 titres il y a quelques années. Mais j'ai déménagé à Berlin au début de 2018, et après un an et demi de représentation régulière dans ma nouvelle ville, dans la rue et sur les lieux, j'ai senti que je devais prendre les choses dans une nouvelle direction. J'ai choisi Son of Loughlin car le «Mc» dans les noms de famille irlandais signifie «Son of», donc cela ressemblait à une transition naturelle.

  • Y a-t-il eu un tournant dans votre vie qui vous a donné envie de devenir artiste (performance, chanson, expérience)? Si oui, c'était quoi et pourquoi?

Je pense que le tournant a été pour moi il y a environ trois ans lorsque j'ai quitté mes études. J'étais retourné à l'éducation en tant qu'étudiant adulte pour obtenir un diplôme que je recherchais essentiellement juste pour obtenir un diplôme, et non pas parce que j'étais passionné par le sujet! Je ne pouvais pas supporter le fait que je gaspillais tout potentiel musical que j'avais en pourrissant à travailler sur quelque chose qui n'allait jamais me satisfaire. Alors j'ai quitté le cours et j'ai dit que j'aurais juste une fissure à poursuivre la musique. Puis début 2018, juste avant mon déménagement à Berlin, j'ai trouvé la musique de rue. Et en me produisant régulièrement dans la rue et en jouant des concerts ici et là, j'ai pu me soutenir en tant que musicien depuis.

  • Quelle est l'influence prédominante sur votre composition ou votre processus de création?

Je trouve toujours que c'est une question difficile à répondre, mais je dois dire que je n'ai pas l'habitude de m'asseoir avec une idée ou un sujet en tête quand je veux écrire une chanson. Et ce qui a tendance à arriver, c'est que je vais juste trouver une structure d'accord que j'aime, chanter des bêtises pour remplir des mélodies qui fonctionnent, puis en chantant simplement tout ce qui sort, je trouve quelque chose dans le bruit, comme un mot ou une phrase qui se démarque et signifie quelque chose, et cela inspirera alors la direction que prendront les paroles. Je trouve que c'est une expérience cathartique car je découvre généralement mon point de vue sur des choses ou des situations particulières lorsque les paroles se déroulent devant moi. Parfois, ce n'est pas aussi fluide que cela et les paroles prennent un peu, ou parfois beaucoup, de raffinement et de réflexion. Cela semble probablement un peu prétentieux, mais c'est la façon dont j'ai tendance à expérimenter l'écriture de chansons.

  • Quel est votre morceau préféré pour jouer en live?

J'apprécie vraiment jouer à «recommencer». C'est un morceau qui est né à un moment où je lisais un livre d'Eckhart Tolle intitulé 'A New Earth'. Ce livre m'a en quelque sorte aidé à sortir d'une ornière dans laquelle je suis tombé, et donc chaque fois que je joue la chanson, du moins récemment, j'ai tendance à me sentir un peu plus positif à ce moment-là.

  • Avec qui aimeriez-vous le plus jouer sur scène ou avec qui collaborer?

Damien Rice a été le premier artiste à m'inspirer pour jouer de la musique, donc une chance de partager une scène ou une chanson avec lui serait immense. Du point de vue de la production, j'aime beaucoup le travail de Dustin Tebbutt - donc une collaboration avec lui serait peut-être fructueuse et enrichissante.

  • Phrase ou deux pour décrire votre style musical?

Des chansons nées de périodes de réflexion et d'introspection, avec honnêteté que je peux rarement portraitiser loin de l'art d'écrire des chansons.

  • Si vous aviez 1,000 XNUMX £ à dépenser, comment le dépenseriez-vous?

En ce moment, je l'utiliserais pour faire une avance sur mon loyer. Avec l'argent que j'aurais plus, j'investirais dans une nouvelle pédale de retard, et peut-être ferais le plein de cordes de guitare.

  • Que pouvons-nous attendre de vous dans les prochains mois? Nouveau matériel / projets / spectacles?

Je travaille actuellement avec un de mes amis, producteur et musicien à part entière, Ivo Vollering, sur quatre pistes que je vais sortir en EP au début de la nouvelle année. Je veux sortir un single début janvier. Les morceaux qui suivront la première version 'Readjust' sont un peu plus rythmés, entraînés par une guitare électrique et représentent mieux le son que je veux atteindre. Des obstacles financiers ont été présentés, mais je suis déterminé à les surmonter et à sortir ces pistes au début de l'année prochaine.

  • Des artistes que vous recommanderiez d'écouter en ce moment?

Le Dustin Tebbutt susmentionné. Je pense que le gars fait de bonnes choses.

Écoutez Son of Loughlin sur Spotify.

Photo © Chris Montgomery